S'identifier

Pas encore membre de l'annuaire

S'inscrire

Créer votre compte et gérer votre fiche d'association dans l'annuaire

ALASCA : un soutien pour la trésorerie de votre association

actualité : Portrait
Jeudi 28 Mars 2013
-A +A

Lorsqu’une association fait une demande de subvention, il peut s’écouler quelques temps avant qu’elle ne la reçoive…ce qui peut donc la mettre en difficulté. Dans l’Indre, ALASCA (Association laïque de soutien et de conseil aux associations) aide les associations actrices du développement socio-culturel local à éviter ce type de désagréments.

Pas de trésorerie, pas de projet…

« La création d’ALASCA en 2007 fait suite à un constat : les associations qui ont demandé des subventions ne peuvent pas mettre en œuvre leur projet tant que la subvention n’a pas été versée », explique Laura Vogele, chargée de mission à la Ligue de l’Enseignement. « C’est là qu’intervient le dispositif, en leur fournissant un fonds d’avance remboursable qui  leur permet de continuer à vivre dans l’attente de la subvention. »

Les fonds ainsi prêtés par ALASCA proviennent d’associations en dissolution qui ne savent que faire de leur actif, ou d’associations en sommeil qui peuvent signer une convention de mise à disposition de fonds, avec dans ce cas un droit de reprise.

Un dispositif bien encadré

« Il est à noter que le dispositif ALASCA ne s’adresse qu’aux associations de l’Indre agissant dans le champ du développement socio-culturel local », rappelle Laura Vogele, « et que les fonds sont attribués sur des critères bien précis. » L’association doit en effet fournir la preuve qu’elle est en attente d’une subvention et constituer un dossier, lequel est examiné par le Conseil d’Administration d’ALASCA. Si la demande est validée, une convention est alors signée et l’association dispose ensuite d’un an maximum pour rembourser l’avance.

Une aide…à consommer avec modération

« Par son fonctionnement (les fonds proviennent d’associations et sont réutilisés pour venir en aide à d’autres membres du mouvement associatif), le dispositif ALASCA promeut la solidarité entre associations, et participe d’une certaine façon à la structuration financière en permettant aux bénéficiaires de maintenir une continuité dans leurs projets dans l’attente de la subvention », remarque Laura Vogele, « mais il ne faut pas non plus oublier que la création d’ALASCA part du constat de la souffrance de ces associations à la trésorerie en déficit. Même si nous sommes ouverts au dialogue et disposés à donner des conseils, nous n’envisageons donc pas actuellement de transfert de compétences. En effet, des effets pervers seraient peut-être à craindre : il ne faudrait pas que les partenaires financiers profitent de la présence de dispositifs comme ALASCA pour allonger encore les délais d’attribution des subventions. »

ALASCA sur internet

share

Dans la même catégorie

Charlotte, en service civique à Nature Centre

actualité : Portrait
26/03/2014
Charlotte Lemoigne, en Service Civique à Nature Centre, nous fait part de son expérience : "J’ai débuté mes recherches d’emplois pendant mon stage de fin d’étude. Même si je m’en...

Le DLA 28, un dispositif d’accompagnement des associations dans l’Eure-et-Loir

actualité : Portrait
29/04/2014
Dans l’Eure-et-Loir, le DLA est porté par la BGE Loiret. Souresh Cornet, en charge de cette mission, revient pour nous sur les modalités d’accompagnement et sur les particularités du tissu...