S'identifier

Pas encore membre de l'annuaire

S'inscrire

Créer votre compte et gérer votre fiche d'association dans l'annuaire

Le DLA dans le Loir-et-Cher

actualité : Portrait
Mardi 27 Mai 2014
-A +A

Photo : Anne-Laure BOSEELI, collaboratrice du cabinet Néologis, photographiée lors d'une conférence sur la communication organisée en partenariat avec la ville de Blois.

Dans le Loir-et-Cher, c’est la Ligue de l’enseignement qui porte le DLA. Alexia Varez, chargée de mission sur ce dispositif, nous en explique les modalités dans son département.

Une dynamique de complémentarité

« Le DLA 41 est porté par la Ligue de l’Enseignement depuis 2004, date de l’implantation du dispositif dans le département », rappelle Alexia Varez.

Comme la Ligue de l’Enseignement porte un certain nombre de dispositifs, il était nécessaire de prévoir une articulation assez nette : « Avec le CRIB, qui propose des informations, des conseils, des formations qui ne sont pas proposés dans le cadre d’un accompagnement DLA ou CAP’Asso, nous pratiquons une orientation réciproque », explique Alexia Varez. « Chacun participe au travail de l’autre : ainsi, si lors d’un diagnostic dans le cadre d’un accompagnement DLA, nous détectons des besoins qui relèvent de la compétence du CRIB, nous pouvons les renvoyer vers les chargés de mission du Centre de ressources, et vice versa. De même, nous profitons du diagnostic DLA pour sensibiliser les associations à la thématique de la pérennisation des emplois et nous pouvons les aiguiller vers le dispositif CAP’Asso si le besoin se fait sentir. Le fait que de nombreux dispositifs soient centralisés au même endroit est pratique à la fois pour le DLA, et pour les associations qui ont besoin de nos services ».

Un partenariat fort

« On ne peut pas à proprement parler dire qu’il y a des particularités dans le paysage associatif du Loir-et-Cher. La mobilisation des associations est très différente d’une commune à l’autre ; les dynamiques sont variées et les associations, plus ou moins ouvertes au dialogue avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire. »

« Dans le Loir-et-Cher, le DLA a la chance d’être financé par la ville de Blois », signale Alexia Varez. « Grâce à ce financement, nous organisons des conférences trimestrielles avec et pour les associations, qui portent sur diverses thématiques comme la fonction employeur, les stratégies de communication… Cela nous permet de contribuer à la professionnalisation des associations, en répondant collectivement à des problématiques identifiées lors des diagnostics. »

share

Dans la même catégorie

Au service des familles : l'URAF Centre

actualité : Portrait
23/05/2012
Service à domicile, aide aux personnes âgées, aux familles nombreuses, aux parents isolés…les secteurs d’activité des associations familiales sont nombreux, Janine Milon, présidente de...

Entretien avec Claire MOREAU, « Défi Frip la tournée » lauréat de l'appel à projets de la Fondation SNCF

actualité : Portrait
22/01/2018
Le Mouvement associatif Centre-Val de Loire a interviewé Claire Moreau,chargée de projet de l’association Kaléidoscope pour présenter le projet inter-associatif autour de la mode et du...