S'identifier

Pas encore membre de l'annuaire

S'inscrire

Créer votre compte et gérer votre fiche d'association dans l'annuaire

Vers une conférence régionale de la vie associative

actualité : Régionale
Mercredi 10 Février 2016
-A +A

Lors de la plénière du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) Centre-Val de Loire du 1er février 2016, Guy Janvrot, président du Mouvement associatif Centre-Val de Loire, est intervenu au nom du Groupe des Associations, de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’Environnement, concernant les orientations budgétaires du Conseil Régional pour l’année 2016. Voici le résumé de son intervention, qui met en avant le poids des associations sur le territoire et la prochaine mise en place d’une Conférence régionale de la vie associative.

Le secteur associatif  est cité de nombreuses fois, comme partenaire privilégié, dans les orientations budgétaires de la Région. Et pour cause : les 47 000 associations présentes sur le territoire et les 63 000 emplois qu’elles engendrent représentent un poids important dans la stabilité de la vie sociale.

Cependant, le Groupe des Associations, de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’Environnement du CESER souligne que les associations sont, comme d’autres, confrontées à des difficultés qui demandent des solutions adaptées : emploi, formation des bénévoles, intégration des jeunes etc…

Une Conférence régionale de la vie associative

Afin de satisfaire ces différents enjeux et difficultés, le Groupe a abordé la mise en place d’une Conférence régionale de la vie associative, portée par Le Mouvement associatif Centre-Val de Loire.  Cette dernière devra s'intégrer dans le processus global de développement de l'Economie Sociale et Solidaire, au travers de sa conférence régionale, de même que dans le SRADDET, et le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII).

Le Groupe a également rappelé que les associations contribuent grandement au développement de l’emploi sur les territoires comme le montre l’exemple des Cap’Asso, une formule adaptée en région. Le Mouvement associatif souhaite continuer d’être le référent de ce dispositif afin de contribuer à la création de dossiers de qualité.

Les associations : une réponse à la crise démocratique actuelle ?

Cependant, cette Conférence n’est qu’une partie de la réponse à apporter à un monde qui évolue sans cesse et dont la désespérance et la peur sont présentes.

Les symptômes de la crise démocratique actuelle sont nombreux : abstentionnisme en hausse, proportion croissante des votes de protestation ou de « sanction », affaiblissement de la confiance du citoyen dans les institutions démocratiques ; détérioration générale dans l’opinion publique de l’image des femmes et des hommes élus, sentiment d’impuissance politique face à la crise économique… Le monde associatif souhaite participer encore plus qu’il ne le fait à l’engagement citoyen. En ce sens, les associations peuvent et veulent lutter contre ces constats grâce à leur capacité à transformer un engagement individuel en action collective, en mobilisant des citoyens sur la base d’une motivation de justice sociale et en les faisant participer comme elles le font partout à la construction de l’espace public.

Pourquoi pas un Cap’Engagement ?

Le Groupe a résumé ses précédents propos par l’idée de la mise en place d’un Cap’Engagement, qui aurait pour objectif de former des citoyens concernés par le monde qui les entourent et qui s’impliqueraient dans les décisions collectives.

share

Dans la même catégorie

Formation et ateliers pour découvrir la Charte des manifestations écoresponsables en Région Centre-Val de Loire

actualité : Régionale
04/04/2016
Il reste encore des places pour participer aux formations sur la Charte des manifestations écoresponsables (animé par ATEMIA) ainsi qu’aux ateliers thématiques relatifs à...